>> Les fêtes que nous aimons célébrer

 

 

Les fêtes que nous aimons célébrer

L’avent

GIF - 29.3 ko
Icône de l’Avent : l’arbre de Jessé

 

 

Avent : Dans l’attente de Celui qui vient…

L’attente… ce mot a-t-il encore un sens, dans le monde d’aujourd’hui ? On ne sait guère plus attendre ; on désire tout, tout de suite. Et pourtant - notre cœur a besoin de rites, c’est ce que disait déjà le renard au Petit Prince : « C’est ce qui fait qu’un jour est différent des autres jours, une heure d’une autre heure. »

Si nous savons attendre ardemment Celui qui va venir à la fin des temps, comme nous y invitent les textes des trois premières semaines de l’Avent, nous vivrons à l’unisson avec l’univers : La création tout entière gémit dans l’attente de la révélation des fils de Dieu, écrivait Paul aux chrétiens de Rome.

GIF - 26.7 ko
Une veilleuse allumée

Et dès le premier dimanche, tous les ans, l’Église nous répète inlassablement :

 

Veillez !

 

GIF - 11.3 ko
Icône de Jean Baptiste

 

Puis : Préparez les chemins du Seigneur !
 
 

 

Et au troisième dimanche la joie éclate, cette joie annoncée déjà par les prophètes de la première Alliance :

GIF - 28.7 ko
Jonquilles sauvages

 

 

Le désert se réjouira (Isaïe, année A),

car « le Seigneur m’a envoyé annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres (Isaïe, année B).

Oui, réjouis-toi, fille de Sion, car le Seigneur est en toi (Sophonie, année C).

 

 

Et cette invitation à la joie est reprise par l’apôtre Paul, dans les deuxièmes lectures des trois années.

Le quatrième dimanche, enfin, est consacré à celle qui en réalité aura été présente dès le début de l’Avent, gardant nous cœurs dans l’attente silencieuse et aimante ; celle dont le « oui » inconditionnel avait permis la réalisation de l’antique promesse : la Vierge Marie.

 

 

GIF - 40.5 ko
Vierge du Signe, icône typique de l’Avent
 

 

Oui, si nous avons su attendre en veillant en « habillant notre cœur » comme le renard du Petit Prince, si nous avons su préparer, en nous et autour de nous, dans l’amour et la paix, la venue du Seigneur, si nous avons su entrer dans la joie promise, alors nous saurons aussi entrer de tout notre cœur dans cette ultime semaine d’attente à l’issue de laquelle nous revivrons le mémorial de la première venue du Sauveur doux et humble de cœur.

GIF - 33.7 ko
Bréviaire : les grandes antiennes

Les grandes antiennes du Magnificat nous aideront alors à en déchiffrer le sens :

  • O Sagesse sortie de la bouche du Très-Haut, toi qui régis l’univers avec force et douceur, enseigne-nous le chemin de vérité ! Viens, Seigneur, viens nous sauver ! (17 décembre)
  • O Chef de ton peuple Israël, tu te révèles à Moïse dans le buisson ardent et tu lui donnes la Loi sur la montagne, délivre-nous par la vigueur de ton bras. Viens, Seigneur, viens nous sauver ! (18 décembre)
  • O Rameau de Jessé, étendard dressé à la face des nations, les rois sont muets devant toi tandis que les peuples t’acclament : Délivre-nous, ne tarde plus ! Viens, Seigneur, viens nous sauver ! (19 décembre)
  • O Clé de David et sceptre de la maison d’Israël, tu ouvres, et nul ne fermera, tu fermes, et nul n’ouvrira ; arrache les captifs aux ténèbres ! Viens, Seigneur, viens nous sauver ! (20 décembre)
  • O Soleil levant, splendeur de la justice et lumière éternelle, illumine ceux qui habitent les ténèbres et l’ombre de la mort ! Viens, Seigneur, viens nous sauver ! (21 décembre)
  • O Roi de l’univers, ô Désiré des nations, pierre angulaire qui joint ensemble l’un et l’autre mur, force de l’homme pétri de limon ! Viens, Seigneur, viens nous sauver ! (22 décembre)
  • O Emmanuel, notre Législateur et notre Roi, espérance et salut des nations ! Viens, Seigneur, viens nous sauver ! (23 décembre)

Alors, notre cœur sera prêt à accueillir l’annonce du dernier jour de la grande attente :

Demain le Seigneur viendra, au matin, vous verrez sa gloire…

« …la gloire qu’il tient du Père, comme le Fils unique plein de grâce et de majesté. » (Jean 1)

 

 

GIF - 21.7 ko
Le soleil sur le désert
 

 

De notre Association

Haut

 


 Français   English   Contact   Design  © 2005–2021