>> Les fêtes que nous aimons célébrer

 

 

Les fêtes que nous aimons célébrer

6 août – la Transfiguration

GIF - 39.2 ko
Le Mont Thabor

 

 

Le 6 août, l’Église célèbre la fête de la Transfiguration, épisode de la vie de Jésus qui est traditionnellement situé sur le Mont Thabor : Une basilique au sommet le commémore.

GIF - 23.6 ko
Basilique de la Transfiguration
 
GIF - 40.4 ko
Mosaïque de la Transfiguration, dans la basilique

Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean son frère, et les emmène à l’écart sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux : son visage resplendit comme le soleil, ses vêtements devinrent blancs comme la lumière. Et voici que leur apparurent Moïse et Élie qui s’entretenaient avec lui. Pierre dit à Jésus : « Seigneur, il est bon que nous soyons ici ; si tu le veux, je vais dresser ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, une pour Élie. » 5 Comme il parlait encore, voici qu’une nuée lumineuse les recouvrit. Et de la nuée, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, celui qu’il m’a plu de choisir. Écoutez-le ! » En entendant cela, les disciples tombèrent la face contre terre, saisis d’une grande crainte. Jésus s’approcha, il les toucha et dit : « Relevez-vous ! Soyez sans crainte ! » Levant les yeux, ils ne virent plus que Jésus, lui seul. (Mat. 17, 1-8)

Quelques jours avant cet épisode mystérieux, Jésus venait d’avertir se disciples que celui qui voulait le suivre devait être prêt à renoncer à tout, et jusqu’à sa propre vie… L’évangéliste Luc, par ailleurs, ajoute une précision : Avec Moïse et Élie, Jésus s’entretient de son « exode » qui devait s’accomplir à Jérusalem.

Déjà une autre montagne - le Golgotha - se profile à l’horizon…

Voici la présentation de nos frères orthodoxes

Est-ce par pur hasard que l’Église célèbre, exactement 40 jours plus tard, le 14 septembre, la fête de la Croix Glorieuse, cette petite « Pâque en raccourci » ?

40, chiffre symbolique : 40 ans de l’exode - justement ; 40 jours du jeûne de Jésus au désert, avant de commencer son ministère ; et 40 jours de notre Carême, avant Pâques…

Et le Père reprend, presque mot à mot, les paroles par lesquelles Il a manifesté au début du ministère de Jésus, au baptême, que celui-ci était bien le Sauveur, attendu, le Serviteur. Magnifique inclusion qui dit clairement que le temps de la prédication touche désormais à sa fin, et celui de l’accomplissement du « plus grand amour », celui donne sa vie pour ceux qu’il aime, est désormais arrivé.

Voilà pourquoi Jésus veut prévenir ses disciples, avant le scandale de la croix, disent ceux qui étudié l’Écriture…

Et pourtant. « il y a beaucoup de demeures dans la Maison du Père », nous prévient Saint Jean. Et l’on peut être sensible à une toute petite variante de ce récit, celle que nous offre Luc :

« Comme il priait, l’aspect de son visage devint autre, et son vêtement, d’une blancheur fulgurante. »
Détail de la mosaïque de la Transfiguration
Peut-être est-il permis de penser qu’une fois, une seule, à ce moment crucial de sa vie, Jésus a voulu admettre pour un instant les trois plus proches des siens dans le secret de son intimité avec le Père, pour leur montrer à quoi ils étaient eux-mêmes destinés.

Ce que Paul dit magnifiquement dans sa deuxième épître aux chrétiens de Corinthe :

« Et nous tous qui, le visage découvert, réfléchissons comme en un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en cette même image, allant de gloire en gloire… » (2 Cor 3, 18)

GIF - 26.9 ko
La croix illuminée

Pour contempler les icônes et images de la Transfiguration

Haut

 


 Français   English   Contact   Design  © 2005–2021